MGF choc en Suisse: 15 000 filles concernées et pas une seule accusation!

Les exciseurs africains, pratiquent-ils aussi en Suisse?

Selon l’Office fédéral de la santé publique suisse, au moins 15 000 femmes et filles ont déjà été victimes de mutilations génitales féminines ou en sont menacées. Lors des cinq dernières années, ce nombre a augmenté énormément!
 
Il est impossible que ces crimes soient passés inaperçus!
4 gynécologues sur 5 et 2 sage-femmes sur 3 constatent avoir eu contact avec des filles et des femmes excisées déjà.
Aussi dans les hôpitaux et les cliniques, le nombre de femmes concernées augmente!
 
2% des médecins interrogés, rapportent même avoir traité des femmes récemment excisées.
La Caritas soupçonne donc que les exciseurs d’Afrique sévissent en Suisse aussi et pratiquent leur rituel cruel.
 
L’organisation affirme que les spécialistes sont surchargé avec ce thème et évitent donc toute conversation avec les victimes ou leurs proches.
Le personnel médical ajoute que souvent l’opération a eu lieu à l’étranger ou remonte loin dans le temps, ce qui rendant l’accusation des malfaiteurs difficile.
Néanmoins, selon le code pénal suisse, ce crime est punissable, même s’il a été commis à l’étranger!
 
Il y a à peine six ans que la Suisse a fait passer une loi contre les MGF, mais jusqu’à présent aucun cas n’a été porté à ce jour!
 
Chaque cas de MGF doit être signalé sans aucune exception!
 
La Suisse, réveille-toi! Vous ne pouvez pas accepter que cela se produit dans votre pays!
 
 
LOVE  
Waris Dirie

Revenir

Ascendant